Plantiste – David Jeannerot, à la maison Vertumne

Capture d’écran 2017-04-13 à 16.15.49

Avec Plantiste, David nous a déjà emmenés dans des endroits exceptionnels, pour autant de rencontres exceptionnelles. Des jardins de l’hôtel Pullman à la Recyclerie, de l’incroyable maison de Patrick Blanc, papa des murs végétaux, au Parc zoologique de Paris… chaque épisode est un voyage.

 

 Plantiste du jour: Bouquets de printemps et rencontre à l’atelier Vertumne

 

échanges dans "le jardin de Vertumne"
Échanges dans « le jardin de Vertumne »

Située dans le 1er arrondissement, la boutique au nom mythologique (Vertumne est la divinité étrusque des Jardins et des vergers, parfois associé aux saisons), a été fondée il plus de 20 ans par une véritable passionnée. Cette amoureuse de la nature bercée par la poésie des sens, c’est Clarisse Béraud. Clarisse, dont les cheveux argentés dessinent un reflet amusant au style de notre Plantiste, va nous montrer son ravissant atelier. Elle nous donnera deux ou trois astuces, pour faire des compositions dignes d’une divinité romaine.

L’atelier de Clarisse, ou l’opposé féminin et délicat des délires « Rock » de David
L’atelier de Clarisse, ou l’opposé féminin et délicat des délires « Rock » de David

Chez Vertumne, les clients recherchent des « bouquets signatures ».

C’est l’instinct des « stylistes floral », qui permet aux clients de lâcher prise, et de n’opter que rarement pour des compositions personnelles.

Bien qu’elle n’hésite pas à user du classicisme avec élégance, Clarisse aime innover. Pour autant, elle ne se soumet pas automatiquement aux tendances, qu’elle analyse avec malice. Elle nous explique ainsi le sourire aux lèvres que la gigantesque vague de fleurs blanches des années 80 serait due au succès de François Mitterand et de ses roses rouges, mais aussi que l’omniprésence des couleurs « poudrées » présente depuis quelques années doit faire place à la nouveauté !

Derrière la maîtrise du sujet se cache un grain de folie qui donne aux bouquets de chez Vertumne leur authenticité et leur côté sauvage. Encore un point commun partagé avec notre Plantiste !

Le tuto du jour : Bouquet printanier et… Masculin

Capture d’écran 2017-04-13 à 16.27.20

Cette semaine, comment faire une composition florale délicate mais non dénuée de virilité. Première étape, le choix des « Ingrédients » avec entre autres au menu : clématites, chrysanthèmes, anigozantos australiens (rien que ça) et les fameux œillets, le tout arrangé avec grâce par les mains délicates de Clarisse.

Le bouquet final !

Et voilà ! Découvrez le bouquet final du jour 😉

 

Les bon plan(t)s

Affiche-thème-2017

Du 20 avril au 5 novembre, Chaumont sur Loire accueille le festival international des jardins, édition 2017. Situé dans le domaine de Chaumont, l’événement tournera cette année autour du thème « flower power ». De quoi plaire à tous les amateurs de green, en attirant sûrement quelques reliques du mouvement hippie…

David nous y convie, en n’oubliant pas de rappeler le côté international de ce rassemblement, qui attire chaque année des paysagistes venus du monde entier.

 

17757204_1666409773374854_4511083434044570377_n

 

« RitKit » est une tatoueuse pas comme les autres. Elle propose de véritables performances graphiques sur peau humaine en tatouant à ses clients des motifs floraux ultra-réalistes. Cette véritable artiste travaille directement à partir de la plante qu’elle utilise comme un pochoir. En conséquence fleurissent des tatouages délicats et uni.

Pour retrouver RitKit sur Facebook, cliquez ici 

 

 

 

 

Le salon du jardin de17309402_1296618130427231_4617635925133519128_n Senlis est peut-être moins long et cosmopolite mais pour autant, il n’en demeure pas moins intéressant. Plus de 200 exposants, horticulteurs et pépiniéristes sont attendus pour faire partager leur savoir du 31 Mars au 12 Avril.

 

Comments

comments

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email