Blanquette de veau, express et light !

Cette semaine, je vous donne la recette de la blanquette de veau que je réalise dans mon restaurant, le Murano à Toulouse ! En 30 min et sans gras… c’est mon challenge ! Cette recette, elle est healthy, parce que je n’ajoute pas de matière grasse, la viande est pochée et non pas sautée dans le gras ! Il y a des bons légumes… Et enfin, la liaison ne se fait pas au roux (c’est fat, le roux !) mais avec de l’amidon de maïs.

Donc pas de farine, pas de gluten, pas de beurre… Qui dit mieux ???

Prêts ? A vos tabliers !

IMG_2267

Pour réaliser ma recette, j’ai besoin de 400 g de quasi de veau de belle qualité, d’1 oignon, de 3  jolies carottes, de 4 belles pommes de terre, de 2 navets fermes, d’1 c-à-c d’amidon de maïs / type Maïzena et d’1 pot de 150 g de crème fraîche épaisse.

 IMG_2271

Première étape, on s’occupe de la viande : il faut la détailler en cubes réguliers pour que tous les morceaux cuisent uniformément.

IMG_2281

Je la mets ensuite au feu environ 15 min, dans une casserole d’eau, départ à froid, c’est très important !

IMG_2285

Cette étape va me permettre de retirer toutes les impuretés et l’albumine qui vont faire comme une écume à la surface, écume que je vais retirer avec… une écumoire, bien sûr !

IMG_2291

Ceci fait, je vais terminer cette étape en rinçant soigneusement la viande.

Parallèlement à cette étape, je vais suer l’oignon et les carottes que j’aurais au préalable découpées en rondelles, dans une marmite avec 2 petites c-à-s d’huile d’olive. J’adore l’huile d’olive !

IMG_2292

Je vais ensuite ajouter la viande puis mouiller avec un fond blanc.

A part, je vais faire blanchir les navets et les pommes de terre avec une petite pincée de fleur de sel.

IMG_2294

Etape suivante : j’égoutter la viande, je filtre le jus et j’ajoute 1 c-à-c d’amidon dilué dans de l’eau puis mes 150 g de crème fraîche pour lier le tout. Maintenant, je peux remettre la viande et les légumes.

IMG_2293

On arrive déjà à la présentation, vous savez combien ça compte pour moi, car je trouve qu’on commence toujours à manger avec les yeux !

Dans une assiette, je dispose le contenu de la marmite et je finis en ajoutant les navets et les pommes de terre.

Dernière touche: quelques pistaches torréfiées pour le croquant et un brin de cerfeuil pour la touche verte si appétissante !

Et voilà… C’est prêt et tellement healthy ! Miam…

Comments

comments

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email